Actualité de la recherche

  • Colloques, conférences, débats

Colloque international « Communauté – carrière d’un concept entre compassion, tribalisme et intention », ENS Lyon et Université Lyon 2, 16-19 mai 2018.

Colloque international bisannuel de l’ASL 2017 : Les sciences du langage et la question de l’interprétation – samedi 2 décembre 2017 à l’Université Sorbonne Nouvelle, site Censier. Programme ici !

Programme 2017-2018 des Ateliers « Les mots du politique » du CVUH :

– Terreur, terrorisme

jeudi 11 janvier 2018, à 18h30-20h30, au théâtre de Ménilmontant, salle Savio, 15 rue du Retrait 75020 PARIS

Débat organisé par Anne Jollet et Nelcya Delanoë, avec les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique

– Race

vendredi 9 mars 2018, à 19h-21h (lieu à préciser)

Débat organisé par Gilles Manceron, dans le cadre de la semaine du Salon anti-colonial, avec Elsa Dorlin et Carole Reynaud-Paligot

– Révolution, émancipation

jeudi 12 avril 2018, à 19h-21h, au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier 75020 PARIS

Débat organisé par Michèle Riot-Sarcey et Emmanuel Fureix

– Laïcité

jeudi 14 juin 2018, à 19h-21h, au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier 75020 PARIS

Débat organisé par Olivier Le Trocquer et Sébastien Ledoux.

« La migration au prisme des mots », journée d’étude, ENS de Lyon, 3 novembre 2017, 9h30-18h.

Le CVUH à la Fête de l’Humanité : « Les mots du politique : Révolution/Emancipation »  avec Michèle Riot-Sarcey, Jean-Luc Chappey et Olivier Le Trocquer. Débat animé par Anne Jollet, dimanche 17 septembre 2017, Village du livre, Halle Nina Simone, 16h15.

« La réforme comme forme constante », conférence d’Alma Bolón dans le cadre du séminaire « Dialogues philosophiques », Paris, Maison de l’Amérique latine, 7 mars 2017, 19 h.

Les mots du politique. Les ateliers du Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire (CVUH). Prochaines séances au Café Le Lieu-dit (Paris) :

– 2 février 2017 : « souveraineté » (coord. Emmanuel Fureix) avec Michèle Riot-Sarcey, Nelcya Delanoë et Olivier Le Troquer

– 2 mars 2017 : « populisme et peuple » (coord. Anne Jollet)

– 23 mars 2017 : « civilisation et barbarie » (coord. Blaise Dufal)

– 27 avril 2017 : « intégration et assimilation »(coord. Gilles Manceron)

– 18 mai 2017 : « réforme et révolution » (coord. Laurent Colantino)

– juin 2017 (date à préciser) : « laïcité » (coord. Laurence De Cock).

Journée d’étude « Les mots de l’exil dans l’Europe du XIXe siècle », Musée national de l’histoire de l’immigration, 19-20 janvier 2016.

Le droit est-il un alphabet ? Dictionnaires et répertoires juridiques, salle des conseils de l’Université Paris II, 9 décembre 2016.

Mais que font les analystes du discours ?, R2DIP – Réseau de recherches sur les discours institutionnels et politiques

Political Discourse and the Extremes in the Romance Speaking Countries (Workshop suédois à suivre)

  • Appels à communication

« Littérature, politique et langage » (appel à communications pour le 31 décembre 2017, dans l’optique d’une journée d’études à destination des jeunes chercheurs qui se tiendra à l’École normale supérieure de Paris, le 3 mars 2018).

Revolution/Révolution, appel à communications pour le 15 décembre 2017, en vue du  colloque organisé par le département d’études françaises de l’université de Yale les 6-7 avril 2018.

Les « petites phrases »Mots. Les langages du politique (dossier publiable en juillet 2018).

Les mots du politique (1815-1848) (colloque, université d’Orléans, novembre 2017).

Dis(qualifier) l’ennemi (colloque, Université Paul Valéry-Montpellier III, 9 et 10 novembre 2017).

Stigmatiser : normes sociales et pratiques médiatiques (journées d’étuds, Paris, 17 et 18 mai 2017).

Le discours politique identitaire face aux migrations (journée d’étude, Montpellier, 20-21 octobre 2017).

L’ethos de rupture, de l’Antiquité à nos jours (colloque, Paris, 12-13 octobre 2017).

  • Parutions

Bruno Ambroise et Bertrand Geay  (dir.), Langage et politique. L’efficacité du langage en question, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2017.

Thierry Guilbert et Pascaline Lefort (dir.), Discours et (re)constructions identitaires. Analyses interdisciplinaires, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2017.

Loïse Bilat et Jean-Marc Leblanc (éds.), Le Rituel politique en discours. Émergences, variations, régularités, Semen n°43, Presses universitaires de Franche-Comté, 2017.

Philippe Blanchet, Les mots piégés de la politique, Paris, Textuel, 2017.

Patrick Charaudeau, Le débat public entre controverse et polémique. Enjeu de vérité, enjeu de pouvoir, Limoges, Lambert-Lucas, février 2017.

Jean-Marc Leblanc, Analyses lexicométriques des vœux présidentiels, Londres, Iste éditions, 2017.

Bruno Ambroise & Bertrand Geay (éd.), Langage et politique, l’efficacité du langage en question,  Lille : Presses Universitaires du Septentrion, coll. Para doxa, 2017 ; ce collectif pluridisciplinaire comprend des articles de sociologues, philosophes du langage, politistes et linguistes.

En cours : Imagining the Peoples of Europe: political discourses across the political Spectrum 

Cécile Alduy, Ce qu’ils disent vraiment. Les politiques pris aux motsParis, Seuil, 2017.

Philippe-Joseph Salazar, Blabla République. Au verbe, citoyens ! , Paris, Lemieux éditeur, 2017.

Sébastien Ledoux, Le Devoir de mémoire. Une formule et son histoire, Paris, CNRS Éditions, 2016, 367 p.

Malina Stefanovska et Adrien Paschoud dir., Littérature et politique. Factions et dissidences de la Ligue à la Fronde, Paris, Classiques Garnier, 2016.

Vincent Martigny, Dire la France. Culture(s) et identités nationales, 1981-1995, Presses de Sciences-Po, 2016.

La nomination et ses enjeux socio-politiques numéro 17 (2016) de la revue en ligne Argumentation et analyse du discours : les articles envisagent notamment l’emploi en discours des mots « Europe », « intégration », « favela », ainsi que les différentes dénominations utilisées pour parler du « printemps érable » québécois, ou de « l’affaire du foulard ». Les variations sémantiques des dénominations choisies et leurs enjeux argumentatifs sont passés au crible.

Jacquet-Pfau Christine et Sablayrolles Jean-François (éds), La Fabrique des mots français (actes du colloque de  Cerisy), Limoges, Lambert-Lucas,  « La Lexicothèque », 2016.

Fabrice Dhume-Sonzogni, Communautarisme. Enquête sur une chimère du nationalisme français, préface d’Eric Fassin, Démopolis, 2016. 

Moira Cristia, Imaginaire péroniste : esthétique d’un discours politique, 1866-1976, Rennes, PUR, 2016

Clémentine Berjaud, Cinq sur cinq, mi comandante ! Contribution à l’étude des réceptions des discours politiques télévisés, Paris, Dalloz, 2016

Paola Paissa et Loredana Trovato éds, L’exemple historique dans le discours – argumentation et analyse du discours, n° 16, 2016

Denis Pernot (coord.), Parlement[s] n° 24, Le roman parlementaire, 2016.

Emilie Goin et François Provenzano dés, Dossier – Politique, esthétique et savoir : les usages rhétoriques du peuple, Exercices de rhétorique, 7, 2016

Nommer : enjeux symboliques, sociaux et politiques, Annales de démographie historique,  n° 131, 2016/1.

Daniel Béland, Klaus Petersen (dir.), Analysing social policy concepts and language. Comparative and Transnational Perspectives, Bristol, Policy Press, 2015.

Théa Picquet, Gérard Gomez & Pascal Gandoulphe (dir.), Les Mots du politique, Cahiers d’études romanes, 2015/3.

Semen 40 | 2015 Politesse et violence verbale détournée

L’objectif du numéro est de (ré)interroger les rapports entre la politesse, l’impolitesse et la violence verbale tels qu’ils ressortent aujourd’hui de certaines pratiques médiatiques, journalistiques ou institutionnelles. Si la politesse amène à se contrôler, à se faire violence à soi-même afin de protéger la face de l’autre, la violence verbale vise à dominer l’autre et à exercer une force pour le contraindre à (ré)agir. Sur cette base, ce numéro s’intéresse aux situations de communication où la politesse cache une violence verbale qu’elle ne désamorce pas forcément mais, au contraire, spectacularise ou rhétoricise. Sont notamment étudiés des interviews et des débats politiques.

  • Ressources intemporelles

Paul Bacot et Sylvianne Rémi-Giraud éd., Mots de l’espace et conflictualité sociale, L’Harmattan (Langue & Parole), 2007, 364 p.

Les indispensables en lexicologie politique (état : 2004)

Peuple et pouvoirs, essais de lexicologie politique (1981)

« Bibliographie de lexicologie socio-politique (1977-1981) », Mots, 1982, vol.4, n° 1, p. 208-211.

Annie Geffroy, Phung Tien Cong-Huyen et Maurice Tournier, « Bibliographie de lexicologie politique (1983-1988) », Mots, 1989, vol. 19, n° 1, p. 124-127.

Annie Geffroy, Phung Tien Cong-Huyen et Maurice Tournier, « Bibliographie de lexicologie politique (1984-1989) », Mots, 1990, vol. 22, n° 1, p. 126-127.

Annie Geffroy, Phung Tien Cong-Huyen et Maurice Tournier, « Bibliographie de lexicologie socio-politique (1985-1990) », Mots, 1990, vol. 23, n° 1, p.125-127.

Annie Geffroy, Phung Tien Cong-Huyen et Maurice Tournier, « Bibliographie de lexicologie socio-politique (1980-1991) », Mots, 1991, vol. 28, n° 1, p. 141-143.

Annie Geffroy, Phung Tien Cong-Huyen et Maurice Tournier, « Bibliographie de lexicologie socio-politique (1996-2000) », Mots, 2000, vol. 63, n° 1, p. 157-159.