Tag Archives: parallélisme

« Libérer et protéger »

(Emmanuel Macron, Twitter, 5 septembre 2017, puis Le Grand Entretien, 15 octobre 2017) Ces deux verbes semblent résumer désormais le programme macronien. Que la locution adverbiale « en même temps », souvent employée par l’ex-candidat et actuel Président de la République pour développer la très polysémique conjonction de coordination « et », soit si …

Read More »

« je préférerai toujours mon pays à mon parti »

(Thierry Solère, Europe 1, 25 mai 2017) À quelle échelle mesurer la fidélité ? La question ne cesse de se poser depuis que, dans l’entre-deux-tours de la présidentielle, Manuel Valls a déclaré avoir choisi, en soutenant Emmanuel Macron, « [s]on pays plutôt que son parti ». Une formule devenue un véritable mot d’ordre, …

Read More »

« Chez nous, […] pas de débauchage, pas de marchandage, pas de parachutage »

Valérie Pécresse, Parc floral du bois de Vincennes, 20 avril 2017 Que le nouveau premier ministre soit issu des rangs LR n’incite pas Valérie Pécresse à se mettre dans le sens de la marche ; au contraire, elle oppose la stratégie adoptée par son parti en vue des législatives à celle …

Read More »

« Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron »

(Slogan lu et entendu lors des manifestations du 27 avril 2017) Dans la forme, le slogan est joliment construit. Au sein de l’anaphore générale (une quadruple répétition de ni qui donne à l’ensemble un rythme particulièrement bien adapté à son usage oral), la double allitération des /m/ et des /p/, combinée …

Read More »

« Le vote utile, c’est un vote futile »

François Asselineau, France 2, 17 avril 2017 La structure « X, c’est Y », souvent exploitée en politique, permet de poser tantôt une équivalence frappante, tantôt de souligner une opposition sur le mode du paradoxe (« le bien, c’est le mal »). Un effet que François Asselineau renforce au moyen d’un …

Read More »

« Nous, quand on est convoqués, on n’a pas d’immunité ouvrière »

(Philippe Poutou, BFMTV, 4 avril 2017) Lors du débat entre les 11 candidats à l’élection présidentielle, Philippe Poutou fait sensation en attaquant Marine Le Pen sur son refus d’obtempérer à la convocation des juges. Alors que la favorite des sondages ironise sur son légalisme inattendu, le candidat révolutionnaire répond du …

Read More »

« je ne suis l’héritier de rien, je suis l’héritier de vous »

(Emmanuel Macron, meeting de Marseille, 1er avril 2017) Jouant une nouvelle fois la carte de l’indépendance, Emmanuel Macron a déclaré lors d’un meeting à Marseille : « […] je ne suis l’héritier de rien, je suis l’héritier de vous, je suis l’héritier de votre confiance, je suis l’héritier de votre énergie, de …

Read More »

« Il pourfendait les ‘pères la rigueur’ qui – on le sait maintenant – ne sont pas toujours des parangons de vertu »

(François Hollande, hommage à Henri Emmanuelli, 25 mars 2017) François Hollande, qu’Arnaud Montebourg avait jadis taxé, par une périphrase, de « Père la rigueur », s’identifie à Henri Emmanuelli, auquel il rend un dernier hommage : si son ancien camarade a été contraint de prendre des mesures restrictives en matière d’économie, ce choix …

Read More »

« La seule façon de sauver la gauche, c’est de tuer Fillon »

(François Fillon, meeting de Biarritz, 24 mars 2017) Les Guignols, qui raillaient jadis le fait que l’acteur Alain Delon parle de lui à la troisième personne, peuvent désormais attribuer ce trait à la marionnette de François Fillon. Ce dernier déclarait en effet le 24 mars dernier : « La seule façon …

Read More »

« Ils ont peut-être le sens des affaires, moi j’ai le sens de l’État »

Benoît Hamon, meeting de Bercy, 19 mars 2017 Loin de mettre les candidats à la présidentielle sur le même plan, le parallélisme utilisé par Benoît Hamon creuse l’écart : pour se distinguer des représentants du « parti de l’argent », quelle que soit leur couleur politique, le socialiste oppose son propre « sens de …

Read More »