Mangez vos professeurs

Telle citation métaphorique du Petit livre rouge où Mao opposait la révolution à « un dîner de gala », « une œuvre littéraire, un dessin ou une broderie » a-t-elle pu encourager la violence envers les intellectuels et les artistes ? Pendant l’été 1968, plus d’une centaine d’enseignants chinois furent en tout cas victimes d’actes anthropophages. En France, l’injonction « Mangez vos professeurs », repérée en Mai-68 dans l’enceinte de la Sorbonne ou sur les marches du Palais universitaire de Strasbourg a fait l’objet d’une interprétation moins mordante : détournant avec humour l’imaginaire du vampirisme capitaliste, elle dénonce l’autorité de manière potache, dans la tradition des charivaris. Gageons que les étudiants qui disaient « merde aux mandarins » durent se rabattre sur les mandarines !