« Socialisme masqué, flou et narcissique »

(Nathalie Kosciusko-Morizet à propos d’Emmanuel Macron, France 2, 15/02/2017)

Nathalie Kosciusko-Morizet reprend les trois critiques les plus fréquemment adressées au fondateur d’En marche ! En empruntant à la gauche comme à la droite, il chercherait à occulter sa proximité avec les socialistes qu’il côtoyait au gouvernement ; en retardant la publication de son programme, il tromperait les électeurs sur la réalité de ses intentions ; en se présentant hors des partis existants, il manifesterait un égocentrisme coupable. NKM a recours ici à l’hypallage pour attribuer à l’idéologie d’Emmanuel Macron un trait qui caractérise plutôt son promoteur : elle insiste ainsi sur la personnalisation de ce mouvement dont l’animateur imprime son narcissisme jusque dans sa doctrine !