Figurez-vous…

Elections 2017 et au-delà : les figures de style en politique

« Dans cette soirée de Bérézina pour la gauche, un grand merci à Francois Hollande et Manuel Valls… »

(François Lamy, Twitter, 11 juin 2017) Battu dès le premier tour, Le candidat PS de la 1ère circonscription du Nord manifeste son amertume par une antonomase doublée d’une quasi-citation ironique. La Bérézina est la rivière qui a donné son nom, par métonymie, à une célèbre bataille de la campagne napoléonienne …

Read More »

« LÉGISLATIVES : L’OPA »

(Libération, 12 juin 2017) Sans ponctuation mais répartis sur deux lignes, ces deux laconiques syntagmes nominaux forment le titre de Libération du 12 juin 2017, en surimpression d’un gigantesque portrait d’un Emmanuel Macron, visage de trois quarts appuyé sur son poing droit dans l’attitude du Penseur de Rodin. De ce fait, aucun …

Read More »

« contre les drapeaux noirs »

Emmanuel Macron, Oradour-sur-Glane, 10 juin 2017   Emmanuel Macron a placé sous le signe de la transmission intergénérationnelle la commémoration du massacre d’Oradour-sur-Glane. Dans un discours qu’il a tenu à adresser aux écoliers, collégiens et lycéens réunis pour la circonstance, le chef de l’État a invité à tirer les leçons …

Read More »

« Les Français sont maintenant prévenus : s’ils font les moutons autour du berger Macron, ils seront tondus »

(Jean-Luc Mélenchon, communiqué publié sur son blog, le 5 juin 2017) C’est un mouton à deux têtes que Jean-Luc Mélenchon mobilise dans sa métaphore, puisque celle-ci est combinée à une antanaclase. En effet, le mot mouton, bien qu’en occurrence unique dans la phrase, est utilisé de façon polysémique en même …

Read More »

« nous devons raviver la flamme »

Emmanuel Macron, Oradour-sur-Glane, 10 juin 2017 Dans l’hommage qu’il a rendu aux victimes du massacre d’Oradour-sur-Glane, Emmanuel Macron a exploité la métaphore conventionnelle de la flamme du souvenir pour évoquer la nécessité d’entretenir la mémoire, de génération en génération : « Ce qui se transmet risque de s’affadir, sans cesse …

Read More »

« Jean-Luc Mélenchon aurait pu se positionner comme chef d’orchestre […] Il a choisi d’être caporal »

(Eric Piolle, Libération.fr, 1er juin 2017) Le maire écologiste de Grenoble exprime sa forte déception à l’encontre de l’évolution de la stratégie de Jean-Luc Mélenchon. En opposant le « chef d’orchestre » qu’aurait pu être le leader de la France insoumise au « caporal » que celui-ci a choisi d’être, Eric Piolle a recours …

Read More »

« Je crois au dialogue, le reste, c’est l’écume du jour »

(Muriel Pénicaud, France inter, mercredi 7 juin) Interrogée sur l’existence d’un « plan caché » de réforme du travail, Muriel Pénicaud affirme être totalement étrangère à la note de la Direction générale du Travail, qui fait état d’un projet beaucoup plus radical que celui qui est actuellement présenté aux syndicats. Elle a …

Read More »

« Un nouveau Front populaire »

(Jean-Luc Mélenchon en campagne à Vaulx-en-Velin, le 1er juin 2017) Le leader de la France insoumise, venu soutenir les candidats de son mouvement dans le Rhône, a appelé « à un nouveau Front populaire ». Ce genre d’antonomase historique est tellement courant qu’on ne s’interroge pas toujours suffisamment sur le sens d’une …

Read More »

« Kim Jong-Emmanuel »

(Frédéric Says, Le billet politique, France Culture, 5 juin 2017)   Ce nom propre néologique est forgé selon le même principe que les mots-valises qui fusionnent des signifiants distincts. En l’occurrence il s’agit de « Kim Jong–Eun » et « Emmanuel Macron », tronqués tous deux par aphérèse, pour le premier de la moitié …

Read More »

« C’est un meurtre politique »

(Nathalie Kosciusko-Morizet sur France Culture, journal de 7 h 30, 5 juin 2017)   Dans la 2e circonscription de Paris réputée « imperdable » par la droite, Nathalie Kosciusko-Morizet (LR) devra se confronter dimanche, pour le 1er tour des législatives, non seulement à Henri Guaino, ex-plume de Nicolas Sarkozy, qui se présente sans étiquette, …

Read More »