« ainsi vous nous avez livrés à ces gens-là »

(Christiane Taubira, Le Monde, 22/02/2017)

Dans une interview donnée au Monde, Christiane Taubira place la gauche devant l’alternative suivante :

« Est-ce que nous prenons la responsabilité de voir la situation sociale et économique, et aussi budgétaire, se détériorer et des personnes en prendre plein la figure pendant cinq ans ? Ou sommes-nous capables de nous dépasser et d’affronter toutes les difficultés aujourd’hui plutôt que d’avoir demain à répondre à ceux qui nous diront : ‘ainsi vous nous avez livrés à ces gens-là ? »

Il s’agit de deux questions rhétoriques, dont la réponse est évidemment négative pour la première, affirmative pour la seconde. Christiane Taubira interpelle ainsi sa famille politique en leur rappelant sa « responsabilité historique » à l’égard des plus faibles. Elle l’invite à surmonter ses dissensions dans une construction binaire, qui oppose les querelles politiques du moment à la conséquence d’une future défaite de la gauche. Et pour lui donner un caractère plus concret, elle a recours à la prosopopée, en plaçant dans la bouche d’un peuple fantasmé un reproche accablant. Ce dernier fait coup double : victime sacrificielle de la gauche, il égratigne en même temps la droite et l’extrême droite, réduites à « ces gens-là » !

A propos Chloé Gaboriaux

Enseignante-chercheuse à Sciences Po Lyon et au laboratoire Triangle. Voir ma page personnelle sur le site du laboratoire Triangle.

Check Also

« Affaire Benalla. Manu assume, Macron ne répond pas »

(Libération, 26 juillet 2018) © dessin de Willem, Libération, 26 juillet 2018. De même que la …