Chloé Gaboriaux

Enseignante-chercheuse à Sciences Po Lyon et au laboratoire Triangle. Voir ma page personnelle sur le site du laboratoire Triangle.

La bourgeoisie n’a pas d’autre plaisir que de les dégrader tous

Cet aphorisme s’inscrit dans la longue lignée des slogans et graffitis qui condamnent la classe bourgeoise. Cette dernière n’y est pas caractérisée par sa position dans les rapports de production et de domination, mais par un trait plus culturel : son attitude à l’égard du plaisir. Ces quelques mots font donc …

Read More »

Le discours est contre-révolutionnaire

Alors que fleurissent partout les injonctions subversives, ces quelques mots inscrits sur l’un des murs de l’Université de Nanterre jouent le paradoxe : on s’attend à ce qu’ils appellent comme les autres slogans à la révolution, et voilà qu’ils affirment leur caractère « contre-révolutionnaire » ! À y regarder de plus près, le discours …

Read More »

La vieille taupe de l’histoire semble bel et bien ronger la Sorbonne. Télégramme de Marx, 13 mai 1968

Le 13 mai 1968, la Sorbonne qui avait été reprise aux étudiants mobilisés rouvre ses portes : elle est aussitôt réoccupée, lors d’une journée marquée par la convergence des luttes. Cette dernière inspire une inscription fondée sur une prosopopée à la fois humoristique et savante. Le défunt Karl Marx (1818-1883) se …

Read More »

Tout le pouvoir aux conseils ouvriers (un enragé). Tout le pouvoir aux conseils enragés (un ouvrier).

Ce slogan rappelle le caractère fondamentalement révolutionnaire d’inscriptions trop souvent réduites à la subversion potache d’un mouvement qui peut ainsi être qualifié de « bon enfant ». Les « enragés », formés au début de l’année 1968, empruntent leur nom à ceux de 1789 (voir le témoignage de René Riesel) et leurs mots d’ordre …

Read More »

Millionnaires de tous les pays, unissez-vous, le vent tourne

  Un slogan analysé par Alice Krieg-Planque En 1968, les « millionnaires » le sont en nouveaux francs plutôt qu’en euros. Mais ce n’est pas tant une somme déterminée qui est visée par ce slogan que la concentration des richesses entre quelques mains : les « millionnaires » de 1968 annoncent les « 1% » dénoncés aujourd’hui …

Read More »

Nous voulons tout et tout de suite

Un slogan analysé par Claire Oger Les insurgés de mai semblent avoir répondu par avance à cette droite qui, aujourd’hui, ne cesse de les traiter d’ « enfants gâtés » ou de « grands enfants ». En réclamant « tout, et tout de suite », comme en voulant « vivre sans contraintes et jouir sans entraves », c’est …

Read More »

Fin du métalangage

Un slogan analysé par Jacques Guilhaumou En traits prononcés, agrandis, l’énoncé FIN du MÉTALANGAGE se trouve, en dessous de celui de GRÈVE, sur le mur de la faculté de Nanterre, au début du couloir principal, là où passent tous les étudiant(e)s arrivant de la gare SNCF. Transgressif, référent d’un dehors …

Read More »

Une étincelle peut mettre le feu à toute la plaine

Ce proverbe chinois emprunte à l’expérience paysanne immoriale des contrées sujettes à la sécheresse, qu’une brindille enflammée suffit à incendier. Par métaphore, il désigne les petites causes engendrant de grands effets, à l’image du feu se propageant de proche en proche à toute la plaine. Mao en appréciait sans doute …

Read More »

« Libérer et protéger »

(Emmanuel Macron, Twitter, 5 septembre 2017, puis Le Grand Entretien, 15 octobre 2017) Ces deux verbes semblent résumer désormais le programme macronien. Que la locution adverbiale « en même temps », souvent employée par l’ex-candidat et actuel Président de la République pour développer la très polysémique conjonction de coordination « et », soit si …

Read More »