Fidèle à l’objectif qui a présidé à sa fondation – fédérer des chercheurs d’horizons disciplinaires différents autour d’un objet commun, les langages du politique – la SELP souhaite aujourd’hui développer ses moyens d’action et articuler plus étroitement recherche universitaire et engagement dans la cité.

À propos de nous…

La Société d’étude des langages du politique est une association 1901 fondée en 2005 pour prendre et aider toute initiative, au niveau français et international, en vue du développement d’échanges scientifiques entre chercheurs de différentes disciplines travaillant sur les langages du politique.

BUTS

La Société d’étude des langages du politique (SELP), fondée en 2005 pour soutenir les échanges interdisciplinaires sur les langages du politique a constitué un nouveau bureau élu à l’unanimité le 12 décembre 2014 à Paris. En 2015, la SELP se lance dans plusieurs chantiers : la mise sur pied de rencontres annuelles sous la forme de journées d’étude entre chercheurs travaillant sur les langages du politique ainsi que la construction d’un site internet collaboratif.

Fidèle à l’objectif qui a présidé à sa fondation – fédérer des chercheurs d’horizons disciplinaires différents autour d’un objet commun, les langages du politique – la SELP souhaite aujourd’hui développer ses moyens d’action et articuler plus étroitement recherche universitaire et engagement dans la cité. Il s’agit d’abord de resserrer les liens de notre communauté scientifique en centralisant les informations relatives à la recherche sur les langages du politique -évènements scientifiques, appels à communication, parutions récentes, thèses en cours ou soutenues, annuaire des adhérents – et en favorisant les confrontations entre personnes de disciplines différentes.

Pour ce faire :

  • Enfin, à l’heure où la réception des discours politiques balance entre fureur immédiate et soupçon désenchanté, la SELP voudrait aussi diffuser plus largement les travaux scientifiques consacrés aux langages du politique. En particulier, la SELP se donne comme objectif d’atténuer la coupure entre les recherches universitaires et les interrogations citoyennes.
  • Dans l’immédiat, la SELP invite ses adhérents à organiser régulièrement des rencontres interdisciplinaires et ouvertes au public (conférences, séminaires, ateliers, journées d’étude, etc.) autour de notions et/ou d’expressions essentielles à la compréhension des discours politiques contemporains. En annonçant ces moments de réflexion et en intégrant le résultat de ces rencontres dans son dictionnaire en ligne, la SELP vise à faire connaître les recherches en cours au-delà des cercles académiques.